Bien-être au travail, RH au quotidien
2 commentaires

Conciliation travail-famille

Collaboration spéciale: Marianne Roberge

Faites-vous partie du lot?

Selon un sondage effectué par Québec Famille, « 72% des parents se sentent coupables lorsqu’ils priorisent leur emploi à leur famille. 40% des mères, quant à elles, se disent distraites pendant leur travail par leurs préoccupations familiales.  45% des parents ont de la difficulté à concilier travail et famille… et 59% des parents trouvent que leur emploi leur enlève du temps qu’ils pourraient consacrer à leurs responsabilités familiales ».1

Évidemment, plus on passe de temps au travail, moins il en reste pour la famille*, pour les travaux domestiques, pour le couple ou encore pour s’occuper d’un parent malade.

Une étude de Statistique Canada rapportait également que « parmi les parents âgés de 45 à 64 ans dont les enfants de moins de 25 ans vivaient toujours avec eux, environ 27 % d’entre eux s’occupaient en plus d’une personne âgée. Parmi ceux-ci, plus de 8 personnes sur 10 travaillaient. Cette situation en obligeait plusieurs à réduire ou à modifier leurs heures de travail ou à subir une baisse de revenu.» 2

Qu’est-ce que la conciliation travail-famille (CTF)?

La conciliation travail-famille (CTF) est la « recherche de l’équilibre entre les exigences et les responsabilités liées à la vie professionnelle et à la vie familiale. »3.

Cela veut donc dire être en mesure de concilier le travail avec la famille proche, la famille élargie et les amis avec lesquels nous avons un lien de dépendance.

Quelques mesures de CTF

Les mesures de CTF ont pour objectif « d’aplanir certaines contraintes et exigences du monde du travail, en vue d’une gestion plus équilibrée du temps consacré à la vie professionnelle et à la vie familiale»4.

Marianne Roberge a fondé KOEVÄ en 2010. Sa mission? Favoriser le bien-être des familles selon leur réalité d’aujourd’hui. Depuis, elle accompagne les familles et les organisations vers une meilleure CTF, tant par la mise en place de mesures de CTF en milieu de travail que par des formations, conférences et ateliers s’adressant aux employés, cadres et employeurs.

« Que ce soit d’utiliser une salle de réunion lors d’une journée de tempête afin de présenter un film aux enfants d’employés présents, d’offrir un service de massothérapie sur les lieux de travail, des cours de yoga, la pose de pneus lors des changements de saison,  un service de repas afin d’éviter les déplacements, de donner accès à un médecin pour effectuer un bilan de santé annuel, etc… les mesures n’ont pas besoin d’être exceptionnelles. Elles doivent simplement répondre à un besoin précis.

Fait intéressant, les employés voient leur niveau de stress diminuer lorsqu’ils savent qu’ils peuvent avoir accès à des mesures de CTF, et ce, avant même de les avoir utilisées!»

C’est donc sans surprise que les demandes de CTF les plus fréquentes sont :

  • La flexibilité des horaires de travail
  • Des congés pour raisons familiales payés, causant ainsi moins de stress et de perte financière
  • La possibilité de travailler de la maison, de façon ponctuelle, évitant ainsi un ou des déplacements

Bénéficier de mesures de CTF : comment aborder son employeur?

Même si les entreprises sont de plus en plus nombreuses à proposer différentes mesures de CTF à leurs employés, « seulement 20% des parents affirment que leur employeur offre une politique de conciliation travail-famille au sein de leur organisation»5.

Heureusement, Marianne Roberge vous présente quelques étapes qui faciliteront la présentation de votre demande à votre patron.

Cernez vos besoins

  • Identifiez ce qui complique votre CTF présentement. Prenez le temps d’y réfléchir, de mettre vos besoins sur papier et d’en discuter avec votre conjoint(e).  Pensez à toutes les alternatives.
  • Quelles mesures seraient facilitantes pour vous et votre vie familiale? Pour quelles raisons? Ex: un retour progressif de congé maternité, une 
semaine réduite,
 une semaine comprimée,
 des congés supplémentaires, un horaire plus flexible, etc.

Structurez votre demande

  • Identifiez quelle sera la meilleure approche lors de votre rencontre avec votre employeur.
  • Évitez la discussion imprévue. Planifiez votre rencontre.
  • N’ayez pas peur d’expliquer votre situation. Rappelez les points forts qui vous font apprécier votre emploi.
  • Prévoyez des solutions et des alternatives à votre demande. Vous aiderez ainsi votre patron à gérer la situation… car, il aura sans doute à réorganiser certains aspects du travail.

Soyez proactif lors de la rencontre

  • Faites-vous confiance et restez centré sur votre objectif.
  • Faites des demandes claires et réalistes.
  • Soyez en mode “solutions”.
  • Écoutez la vision de votre employeur et respectez-la.

Le temps de réflexion – la décision

  • Laissez à l’employeur un moment de réflexion.
  • Envisagez différentes options lors d’un refus: tenterez-vous de trouvez vos propres alternatives afin d’améliorer votre situation? Est-ce qu’un changement d’emploi  sera une des solutions? Rappelez-vous, tout est une question de choix et de priorités.
  • Il n’est pas rare de voir certains employeurs refuser des demandes de CTF. Dans la plupart des cas, avec un peu de recul, ils reviennent généralement sur leur décision.

Boîte à outils pour l’implantation d’un programme

5 trucs & conseils de Marianne pour une belle rentrée!

C’est la rentrée, la fin des vacances et le retour à la routine! Mieux vaut s’y faire et vivre ce moment de l’année avec le sourire!

La rentrée vous stresse? Vous voyez tout ce qui s’en vient vers vous comme une montagne? Prenez une grande respiration et dites-vous que nous vivrons tous septembre!

Voici quelques trucs et conseils pour mieux apprécier la rentrée:

  1. Préparez la rentrée scolaire et le mois de septembre 
  • N’attendez pas à la dernière minute pour compléter les achats scolaires: achetez tout au même endroit.
  • Magasinez les vêtements en ligne afin d’éviter la cohue. Repérez les ventes!
  • Créez-vous un agenda partagé pour ainsi noter toutes les rencontres scolaires, inscriptions, cours qui reprennent, rendez-vous médicaux, activités familiales, etc. Prévoyez des alarmes et rappels afin de ne rien oublier.
  1. Planifiez les repas et les lunchs
  • Cuisinez des repas simples les soirs de semaine.
  • Achetez les jus, collations, desserts qui peuvent être conservés au garde-manger en grosse quantité.
  • Profitez des jours de pluie et des dimanches matins pour faire vos corvées de repas à congeler (sauce à spaghetti, lasagne, pâté chinois, sacs de congélation incluant tous les ingrédients à verser dans la mijoteuse, etc.).
  • Facilitez la préparation des salades et des sandwiches en achetant des conserves variées allant des légumineuses aux poissons (thon, saumon, sardines).
  • Congelez différentes sortes de pains afin de varier vos sandwichs.
  1. Retrouvez votre routine
  • Couchez-vous plus tôt et évitez la télé et les appareils électroniques au moins une heure avant d’aller au lit.
  • Tentez de vous lever un peu plus tôt afin d’éviter les retards et le trafic. Cela vous permettra également de gérer les enfants qui prendront sans doute un peu plus de temps à se préparer le matin ou de gérer une crise de larmes lorsqu’ils peineront à vous laisser partir de la garderie ou de l’école…
  1. Prolongez l’été
  • Même si la rentrée des classes rime souvent avec l’arrivée de l’automne, pourquoi ne pas prolonger tous les plaisirs estivaux? Cuisiner sur le BBQ, manger dehors, prendre des marches le soir en famille, etc.
  • Donnez-vous le temps de vous ajuster. Ne soyez pas trop sévère envers vous-même.
  1. Le truc « bonus » à ne jamais oublier …
  • Impliquez vos enfants! Que ce soit dans la préparation du matériel scolaire, des lunchs et des repas, vos enfants gagnent à mettre la main à la pâte. Ils seront fiers d’avoir contribué tout en ayant développé leur autonomie!

Ressources clés pour vous aider au quotidien

Marianne Roberge est Présidente et conseillère en conciliation travail-famille chez KOEVÄ, entreprise qu’elle a fondée en 2010 afin de favoriser l’attraction et la fidélisation des employés, tout en favorisant leur équilibre de vie. Elle détient un Baccalauréat en Éducation préscolaire et enseignement primaire, domaine dans lequel elle a œuvré en début de carrière, ainsi qu’une expérience de près d’une dizaine d’années à titre directrice des ressources humaines au sein d’une PME.

*Prendre soin d’un proche

Le saviez-vous ?

« Vous pouvez vous absenter de votre travail, sans salaire, 10 jours par année pour remplir vos obligations concernant la garde, la santé ou l’éducation de votre enfant ou de l’enfant de votre conjoint, ou encore, en raison de l’état de santé de votre conjoint, votre père, votre mère, votre frère ou sœur ou d’un grand-parent.

De plus, vous avez le droit de vous absenter du travail durant 12 semaines par année, sans salaire, si votre présence est requise auprès de votre enfant, conjoint, enfant de votre conjoint, père, mère, frère, soeur, ou grand-parent, en raison d’une grave maladie ou d’un grave accident.

Votre employeur ne peut pas, lorsque vous vous absentez pour ces raisons, exercer de sanctions contre vous»6.

Suggestion de lecture:

Famille ou carrière: un choix encore possible?

Sources & autres liens :

1-5-http://www.quebecfamille.org/conciliation-travail-famille/vous-n-etes-pas-seul.aspx

2-https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/375-ConciliationTravail-Famille.pdf

3-4-https://www.mfa.gouv.qc.ca/fr/famille/travail-famille/Pages/index.aspx

6-https://www.educaloi.qc.ca/capsules/les-conges-pour-raisons-familiales-et-personnelles

Ministère de la famille CTF 

Prix et lauréats 

 

Publicités

2 commentaires

  1. Pingback: Le télétravail: accessible à tous? | Mon amie RH

  2. Pingback: Journée de la femme | Mon amie RH

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s